Israël démolit les maisons de deux Palestiniens auteurs d’une attaque meurtrière

Les forces israéliennes ont détruit les maisons en Cisjordanie de deux Palestiniens auteurs en décembre d’une attaque au couteau entraînant la mort de deux Israéliens, dont l’un par une balle perdue, a indiqué lundi l’armée.

7 sur 7 avec Belga, lundi 4 juillet 2016

© AP

Les démolitions ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi dans le camp de réfugiés de Qalandia, entre Jérusalem et Ramallah en Cisjordanie occupée, et ont été suivies de heurts faisant quatre blessés côté palestinien, a indiqué un journaliste de l’AFP.

Les forces de sécurité ont détruit les maisons de Issa Assaf et Annan Hammed, qui avaient été abattus après une attaque ayant eu lieu le 23 décembre près de la Vieille ville de Jérusalem, a annoncé la porte-parole de l’armée.

"Armés de couteaux, les deux assaillants avaient poignardés deux passants, tuant le rabbin Reuven Birmajer et blessant une autre personne", a-t-elle ajouté, précisant que la seconde victime, Ofer Ben Ari, avait été tuée d’une balle perdue par les forces de sécurité.

Heurts

La démolition des maisons a provoqué de "violents heurts" avec les Palestiniens du camp qui ont lancé des pierres et ouvert le feu, a poursuivi la porte-parole, en indiquant que les forces de sécurité avaient répliqué par des tirs.

Quatre Palestiniens ont été légèrement blessés lors de ces affrontements, selon un journaliste de l’AFP.

Israël détruit fréquemment les maisons d’auteurs palestiniens d’attaques, des démolitions punitives jugées intolérables par les Palestiniens et contestées chez les Israéliens.