Israël - L’AFPS veut porter le droit au boycott devant la Cour européenne

G. D. S. - L’Humanité, jeudi 4 février 2016

En octobre 2015, la Cour de cassation confirmait l’arrêt de la cour d’appel de Colmar. Celle-ci avait condamné douze militants de BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions).

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) entend porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme. La circulaire Alliot-Marie empêche en effet d’appeler au boycott contre les produits en provenance d’un pays, y compris quand ils viennent d’un État ne respectant pas le droit international, comme Israël. Pour ce, l’AFPS lance un appel à la solidarité financière pour mener à bien ses longues démarches. Les chèques peuvent être envoyés à l’adresse suivante : AFPS, 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris, en écrivant au dos la mention « procès boycott ». Il est aussi possible de souscrire en ligne (http://www.france-palestine.org/Fai...).