Georges Ibrahim Abdallah doit être libéré

AFPS, mercredi 2 octobre 2013

Georges Ibrahim Abdallah entamera le 24 octobre sa 30ème année dans les prisons françaises. Emprisonné depuis 1984, il a été condamné à la réclusion à perpétuité en 1987, à la suite d’une manipulation des services français l’impliquant pour son engagement au sein des Forces Armées Révolutionnaires Libanaises dans des faits postérieurs à sa détention.

Ayant effectué la totalité de sa peine de sûreté, il est libérable depuis 1999.

Après plusieurs rejets de ses demandes de libération, il a obtenu le 21 novembre 2012 un avis favorable à sa demande de libération, assorti d’une interdiction de séjour sur le territoire français. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, malgré la demande du Premier ministre libanais, s’est refusé à signer l’arrêté d’expulsion, empêchant délibérément sa libération.

Les autorités françaises se sont ainsi une nouvelle fois soumises aux injonctions américano-israéliennes.

L’AFPS dénonce l’acharnement dont Georges Ibrahim Abdallah est victime.

Elle appelle au rassemblement de soutien qui se tiendra à Lannemezan le 26 octobre prochain. (voir http://www.france-palestine.org/Ras...)

Georges Ibrahim Abdallah ne peut être indéfiniment maintenu en prison. Il doit être libéré sans délai ni conditions !