Fadwa Khader - Israël empêche les responsables palestiniens de se rendre en France

PCF, L’Humanité, mercredi 25 novembre 2015

Israël continue de violer en toute impunité les droits de l’homme, la liberté de circulation et le droit international par des contrôles illégaux aux frontières. Ce dimanche 22 novembre, Fadwa Khader, dirigeante du Parti du peuple palestinien (PPP) et présidente de l’association Sun Flower, a été victime de ces pratiques.

Les militaires israéliens lui ont interdit, sans aucune explication, de sortir des territoires palestiniens occupés.

Bien que munie d’un visa de séjour accordé par le consulat de France à Jérusalem, Fadwa Kadher a été bloquée au check-point du pont d’Allenby près de Jéricho en Cisjordanie à la frontière jordanienne.

Fadwa Khader était invitée en France par le conseil général du Val-de-Marne pour participer à une réunion publique sur les droits des femmes. Elle devait également rencontrer le groupe communiste au Sénat et prendre part à diverses rencontres et initiatives de solidarité avec la Palestine au cours de cette semaine.

Israël bafoue une nouvelle fois le droit de la France d’accorder un visa d’entrée sur son territoire à une ressortissante palestinienne. Le président de la République ne peut rester silencieux. Le PCF lui demande d’intervenir au plus haut niveau auprès des autorités israéliennes pour que Fadwa Khader puisse se rendre en France, comme cela était prévu.

Le PCF réaffirme l’exigence que la France reconnaisse sans plus tarder l’État palestinien.

Parti communiste français