Esquivel propose Marwan Barghouti pour le Prix Nobel de la paix

Ma’an News, samedi 5 mars 2016

Ramallah- Ma’an- L’Ambassadeur de l’Etat de Palestine en Argentine, Hosni Abdul Wahed, a reçu à l’ambassade aujourd’hui, Adolfo Perez Esquivel, lauréat du Prix Nobel de la Paix en 1980, qui a remis une copie de sa candidature pour le Prix ​​Nobel de la paix à Marwan Barghouti, détenu dans les prisons de l’occupation, et a offert en tant qu’artiste deux peintures de sa production dédiées à la lutte du peuple palestinien pour la liberté et l’indépendance.

Il a souligné la nécessité de mettre en évidence les souffrances des prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes et que la candidature de Marwan Barghouti n’est que l’expression de sa solidarité avec les prisonniers palestiniens et un premier pas dit-il avec lequel il faut œuvrer pour solliciter l’appui et le soutien à la nomination de Barghouti pour le Prix ​​Nobel de la paix.

L’ambassadeur et son invité ont discuté de nombreux sujets et activités entreprises par l’ambassade qui sont soutenus par Esquivel, sachant qu’il participe à la présidence de la Commission Argentine de Solidarité avec le peuple Palestinien. Esquivel a souligné qu’il continuera à soutenir sans condition la lutte du peuple palestinien pour la liberté et l’indépendance et pour parvenir à une solution pacifique qui mettra fin à l’occupation israélienne et assurera la paix pour tous les pays de la région.

Adolfo Perez Esquivel est connu pour sa lutte pour la défense des droits de l’homme et sa résistance aux pratiques du régime militaire dans les années soixante-dix du siècle dernier dans son pays l’Argentine, ce qui l’a amené à être nominé pour le Prix Nobel de la paix.

Son combat s’est poursuivi pour la défense de toutes les questions relatives aux droits de l’homme dans divers pays à travers le monde, y compris la Palestine. Esquivel jouit d’une immense considération, de respect et d’honneurs dans son pays l’Argentine et parmi les Organisations de défense de droits de l’homme et les Organisations humanitaires à l’échelle mondiale.

Traduction : Moncef Chahed

Groupe de Travail Prisonniers