Des parlementaires belges présentent le Palestinien Marwan Barghouthi pour le Nobel de la Paix

RTBF, jeudi 19 mai 2016

Marwan Barghouthi, leader du Fatah détenu depuis 14 ans par Israël, reste populaire au sein de la population palestinienne. - © ATEF SAFADI - BELGAIMAGE

Sept parlementaires belges ont envoyé une lettre au comité de sélection des candidats au Prix Nobel de la Paix. Ils présentent la candidature du Palestinien Marwan Barghouthi, présenté comme le "Mandela Palestinien". C’est un leader populaire, emprisonné depuis 14 ans par Israël. Ils estiment que Marwan Barghouthi a joué, et peut encore jouer, un rôle important dans les efforts de paix. Les sept parlementaires appartiennent à cinq partis différents [1].

Marwan Barghouthi est une figure de proue du Fatah. Il est vu par certains Palestiniens comme le successeur du président Mahmoud Abbas. Il a passé 20 ans dans les prisons israéliennes et s’y trouve toujours. Il a été condamné en 2002 en tant que chef du mouvement armé du Fatah et pour le meurtre de quatre civils israéliens, des accusations qu’il réfute.

La députée PS Gwenaëlle Grovonius le considère comme un prisonnier politique : "Son message est politique. Pour moi, il n’est pas militaire. Il a toujours et avant tout défendu le droit du peuple palestinien à résister à l’occupation. Il s’est toujours opposé dans ses déclarations publiques aux attaques contre les civils."

La démarche des parlementaires belges s’inscrit dans une campagne internationale pour que le leader palestinien soit nommé au Prix Nobel de la Paix. Et au-delà du cas de Marwan Barghouthi, elle met en lumière la situation des 7000 prisonniers palestiniens en Israël, dont 400 enfants et 600 détenus sans inculpation ni jugement.

Daniel Fontaine

Pour consulter la lettre de nomination, cliquez ici

[1Les signataires sont : Gwenaëlle Grovonius (PS), Dirk Vandermaelen (sp.a), Vincent Van Quickenborne (Open-VLD), Piet de Bruyn (N-VA), Nadia El Yousfi (PS), Jean-Marc Delizée (PS), Benoît Hellings (Ecolo).