Des extrémistes juifs arrêtés pour avoir incendié une maison palestinienne

Les services de sécurité israéliens ont arrêté des jeunes soupçonnés d’appartenir à une organisation extrémiste juive et d’avoir commis des attentats, dont l’incendie qui a décimé une famille palestinienne de Cisjordanie occupée en juillet, ont-ils indiqué jeudi.

7 sur 7 avec Belga, vendredi 4 décembre 2015

"Au cours des jours écoulés, les services de sécurité ont arrêté des jeunes gens soupçonnés d’appartenir à une organisation terroriste juive et d’avoir commis des attentats", a indiqué le Shin Beth (sécurité intérieure) dans un communiqué.

Les interrogatoires portent sur des "éléments concrets relatifs au grave attentat commis dans le village de Douma", a-t-il dit. Le Shin Beth n’a fourni aucune précision sur le nombre de personnes arrêtées et leur identité.

L’incendie du 31 juillet à Douma a coûté la vie à un bébé palestinien de 18 mois et à ses deux parents, surpris dans leur sommeil. Seul subsiste de la famille un enfant de quatre ans, grièvement brûlé et toujours soigné.

Des inscriptions retrouvées sur place et des témoignages ont immédiatement désigné comme responsables des extrémistes juifs, peut-être venus des colonies voisines.

L’incendie de Douma a marqué les esprits palestiniens. Il est considéré comme ayant contribué à déclencher la vague de violences en cours entre Palestiniens et Israéliens depuis plusieurs semaines.