Des Palestiniens portent plainte aux Etats-Unis pour soutien à la colonisation

Alors que le vice-président américain, Joe Biden, achève sa visite au Proche-Orient, un groupe de Palestiniens porte plainte aux Etats-Unis contre des milliardaires, des entreprises et des fondations américaines qui financeraient la colonisation, illégale au regard du droit international. Ils réclament pas moins de 34,5 milliards de dollars.

Murielle Paradon, RFI, jeudi 10 mars 2016

Le militant palestinien Bassem Tamimi, ici avec sa femme Nariman, attend le verdict de son procès, à Ofer, près de Ramallah, le 20 mai 2012. AHMAD GHARABLI / AFP

Bassem Tamimi est un militant palestinien bien connu en Cisjordanie. Il manifeste toutes les semaines dans son village de Nabi Saleh contre l’occupation israélienne des territoires palestiniens et la colonisation. Une colonisation soutenue, selon lui, par des Américains, richissimes hommes d’affaires, entreprises ou fondations. Il a décidé de les poursuivre en justice, avec d’autres Palestiniens et l’aide d’avocats aux Etats-Unis.

« Il y a beaucoup de sociétés et d’organisations aux Etats-Unis qui donnent de l’argent aux Israéliens pour les aider dans leur entreprise de colonisation, sur notre terre, affirme Bassem Tamimi. Leur soutien financier est utilisé pour nuire aux Palestiniens, pour leur rendre la vie impossible, pour prendre leurs terres. Moi par exemple, j’ai été arrêté neuf fois, torturé, j’ai perdu ma soeur, ma femme a été arrêtée cinq fois. Ma maison est sous un ordre de démolition. C’est comme ça que l’occupant israélien traite les Palestiniens. »

Ces Palestiniens réclament pas moins de 34 milliards et demi de dollars de dommages aux hommes d’affaires, entreprises ou fondations américaines, complices selon eux de crimes. Leur plainte déposée aux Etats-Unis n’est pas sûre du tout d’aboutir. Mais ils espèrent au moins attirer l’attention sur leur cause.