De la participation

Mucem - Fort Saint Jean, samedi 11 mars 2017

J4 - Auditorium Germaine Tillion - Samedi 11 Mars 2017 à 11h30

ARTISTE(S) ET COLLABORATEUR(S) : De Sandi Hilal (architecte, urbaniste, artiste)

La réunion était un vrai chaos. Tout le monde criait et personne ne s’écoutait pendant que plusieurs questions relatives aux camps étaient abordées et ardemment discutées. L’architecte savait qu’il serait difficile d’évoquer l’idée d’un nouveau projet pour l’école. Alors qu’elle se disait que le moment était peut-être mal choisi pour aborder ce sujet, un homme la regarda et lui demanda : « Qui êtes vous ? » « Je suis l’architecte. »

« C’est une plaisanterie ? Qu’attendez-vous de nous, madame l’architecte ? »

Nerveuse, elle répondit – tout en souhaitant disparaître de cette pièce : « J’ai été envoyée par l’Office de secours et de travaux des Nations unies, afin de travailler sur le réaménagement de l’école de garçons. »

L’assemblée s’exclama en chœur : « Quoi ?! »

Architecte basée à Bethléem, Sandi Hilal a longtemps travaillé avec l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Elle a enseigné à l’Al-Quds Bard University d’Abu Dis-Jérusalem. Elle est membre fondateur, avec Alessandro Petti, de Decolonizing Architecture Art Residency (DAAR), à la fois studio d’architecture et programme de résidences artistiques basé à Beit Sahour en Palestine. Parallèlement, Petti et Hilal ont fondé Campus in Camps, un programme éducatif expérimental dans le camp de Dheisheh à Bethléem. Ils ont coécrit l’ouvrage Architecture after Revolution (2014) avec Eyal Weizman.

En 2006, Sandi Hilal a obtenu un doctorat à l’Université de Trieste. Elle a notamment été publiée dans The New York Times, The Guardian, Il Manifesto, Al-Ayyam, Al-Quds, Art Forum, et Archis.

Voir le programme complet de Temps fort Palestine : territoire, mémoire, projections