Commission des prisonniers : 29 prisonnières dont 11 mineures sont détenues dans la prison de Hasharon

Ma’an News, mardi 9 février 2016

Ramallah - L’avocate de la commission chargée des affaires des prisonniers Hanan al-Khatib a rappelé que parmi les 29 captives détenues dans la prison de Hasharon, se trouvent 11 mineures, vivant dans des conditions sanitaires difficiles et déplorables, au vu d’une politique basée sur la haine et la vengeance suivie par l’administration israélienne de la prison à leur encontre.

Al-Khatib explique que la souffrance des prisonnières a augmenté de façon significative avec l’accroissement de la vague de froid qui a frappé la région, et il y a un manque important de vêtements, de couvertures et de moyens de chauffage dans des cellules non isolées où il fait plus froid qu’a l’extérieur.

Elle rapporte que les prisonnières détenues sont : Lina Jarboni, Mona Ka’adan, Khalida Jarrar, Yasmine Shaaban, Shirin Issawi, Dalal Qaimari, Thourayya Taha, Hala Abou Sul, Donia Waked, Amal Ahmed Taqatqa, Dhoha Saada, Diana Khuwaylid, Falestine Nejm, Haniyeh Nasser, Ihsan Dababseh, Abla Al-Aadem, « blessée », Alia Abbasi et Esra Djaabis, « blessée ».

Auquelles il faut ajouter 11 mineures, âgées de 13 et 14 ans qui sont : Niveen Jaafari, Manar Shweiki, 15 ans, Aseel Hamdan, 13 ans, Zahr Abu-Asaad, 13 ans, Marah Bakir, « blessée », Istabreq Nour, 14 ans, « blessée », Luma Bakri, « blessée », Maha Shatat, Kariman Soweidan, 14 ans, Nourhane Awad « blessée » et Jeyhan Taqatqa.

L’avocate Al-Khatib précise que les prisonnières souffrent véritablement pendant leur transfert qui prend plusieurs heures, à bord du véhicule de l’administration carcérale "Al-Bosta" et ne tient pas compte de leur particularité en tant que femmes, elles souffrent également d’être présentées pieds et mains liés lors de la visite des avocats, comme elles souffrent des raids menés contre leurs cellules la nuit et les fouilles à nu, de l’altération des effets personnels et de leur confiscation ainsi que des brimades et des sanctions.

Traduction : Moncef Chahed
Groupe de Travail Prisonniers de l’AFPS