Cisjordanie : un Palestinien tué lors de heurts avec l’armée israélienne

Le Monde avec AFP, mercredi 17 août 2016

Les violences ont éclaté dans le camp à la suite de l'intervention en nombre de soldats israéliens dans la matinée. MUSSA ISSA QAWASMA / REUTERS

Un Palestinien a été tué par balles mardi 16 août lors de heurts avec des soldats israéliens dans un camp de réfugiés du sud de la Cisjordanie occupée qui était le théâtre d’affrontements depuis la matinée, a indiqué le ministère palestinien de la santé.

« Mohammed Abou Hashash, 17 ans, est mort après avoir été atteint par balles dans la poitrine lors de heurts dans le camp de Fawwar », a rapporté le ministère dans un communiqué.

Les violences ont éclaté dans le camp à la suite de l’intervention en nombre de soldats israéliens dans la matinée. Une porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que l’opération engagée dans la matinée pour localiser des armes s’était poursuivie dans l’après-midi, ainsi que les heurts qui l’ont accompagnée.

25 blessés

L’armée avait dit plus tôt riposter par des moyens anti-émeute et des balles réelles de calibre 22 aux jets de pierres et engins incendiaires artisanaux de dizaines de Palestiniens. Le Croissant Rouge a fait état de 25 blessés, en majorité atteints par des balles réelles ou des balles caoutchoutées.

L’armée israélienne multiplie les opérations en Cisjordanie à la recherche d’ateliers d’armement.

Les territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie depuis le 1er octobre 2015 à des violences qui ont coûté la vie à 220 Palestiniens, 34 Israéliens, 2 Américains, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l’Agence France-Presse.

La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d’attaques. Un certain nombre ont été tués lors de heurts avec l’armée israélienne.