Cheikh Abu Saqr à Albertville

AFPS Albertville, lundi 21 novembre 2016

70 personnes étaient présentes pour écouter Abu Sabr, bédouin emblématique de la Vallée du Jourdain. Après un bref rappel des accord d’Oslo (1994) qui prévoyaient le découpage temporaire (pour cinq ans) de la Cisjordanie en trois zones et en précisant que la Vallée du Jourdain se trouve dans la zone « C », administrée civilement et militairement par Israël, il a détaillé l’oppression quotidienne subie par les habitants de la part de l’armée israélienne qui ne cesse de les forcer à partir. La population est passée de 320 000 habitants en 1967 à 50 000 aujourd’hui.

Abu Saqr

Les terres sont déclarées « Réserves Naturelles » ou « Protégées », mais Israël les transforme rapidement en zones militaires et terrains de manœuvre. Où est la protection ?

L’eau (fleuve et nappe phréatiques) est confisquée par les colons et par Israël qui la détourne pour ses besoins propres et pour « faire fleurir » le désert du Néguev. En attendant la Vallée du Jourdain est devenue une zone complètement désertique. Pas d’infrastructure médicale, scolaire, routière. Les conséquences sont dramatiques ; Abu Saqr nous a parlé à ce sujet de son cas personnel où l’un de ces enfants est décédé après un accident, à cause de l’arrivée tardive de l’ambulance.

François-Xavier

Un message d’André :

Nous l’avions rencontré en Palestine dans la Vallée du Jourdain où ce Bédouin se bat pied à pied contre l’occupant israélien qui veut l’expulser de sa terre qu’il tient de ses ancêtres depuis des temps immémoriaux.

Nous l’avons reçu pour la seconde fois à Albertville à l’initiative de l’Afps. De Grenoble au Parlement de Strasbourg, du Trièves à Marseille ce Cheik portera la voix d’un Peuple qu’on veut déraciner .

Salut et Fraternité Abu Sakr !

André

—  Notre site : afps-savoie.org