BDS à Montpellier

AFPS 34, lundi 9 novembre 2015

COMPTE RENDU 3 ACTIONS boycott CARREFOUR - AFPS 34

Trois rendez-vous étaient prévus à la même heure :

HYPER MARCHÉ CARREFOUR ST CLEMENT de RIVIERE (proche du quartier de la Paillade de Montpellier)

6 militants de l’AFPS ont distribué 800 tracts devant l’une des deux entrées de l’hypermarché de 10h30 à 12h45 ; 20 signatures de la lettre au directeur général de Carrefour. La gendarmerie était présente sur les lieux dès 10h, mais ne nous a pas empêchés de diffuser les tracts et d’exposer pancartes et photos des produits présents dans les rayons.

Echanges intéressants avec les consommateurs qui ont apprécié d’être informés. Quelques insultes et menaces d’anciens d’Algérie et d’un client qui nous a rappelé que le boycott était interdit.

Suite à notre communiqué de presse, un article est paru sur la page 2 de Midi Libre le samedi 7 novembre annonçant nos actions.

MIDI LIBRE - Montpellier - SAMEDI 7 NOVEMBRE 2015 - page 2

CARREFOUR CITY MONTPELLIER - CENTRE :

Nous sommes allés au Carrefour City de la rue St Guilhem. Tout s’est bien passé. Nous étions 8, dont 7 AFPS et une militante de la LDH, avec des panneaux (" affiches BDS " et " la colonisation tue " ) et distribuant des tracts (cf photo jointe)

Une dizaine de signatures de la pétition-lettre au PDG de Carrefour, des discussions utiles

Une ou deux personnes hostiles, beaucoup plutôt indifférents.

Nous avons rencontré le directeur, échange correct, remis des tracts pour faire suivre à sa direction.

Il n’y avait pas de fruits ou légumes d’Israël, seulement des lingettes.

CARREFOUR MARKET DE SÈTE

* Préparation de notre intervention le vendredi 6 novembre : visite-contrôle des étalages du magasin pour localiser, puis signaler les produits suspects (lingettes pour bébé Freshly BB, lingettes Sensitive Carrefour Baby, matériel Sodastream), rencontre avec la directrice-adjointe du magasin, dépôt d’une lettre de la section de Sète indiquant les raisons de l’appel au boycott et détaillant les modalités de notre intervention

* Bonne implication des adhérents et sympathisants de la section de Sète-Bassin de Thau : dix militants "boycotteurs".

* Bonne couverture médiatique assurée par le journaliste Sid MOKHTARI du Midi Libre-Sète (voir l’article très synthétique et bien documenté en pièce jointe à la page 5 du journal de dimanche 8 nov, édition de Sète)

* Malgré la faible affluence en ce samedi très gris qui incitait à rester sous la couette et la préférence confirmée par la Directrice adjointe

des clients du magasin pour les courses le dimanche,

- signature de 15 cartes postales appelant au boycott des produits des colonies israéliennes,

- enregistrement des coordonnées de 8 nouveaux sympathisants.