Appel urgent pour la libération de Nael Barghouti, le prisonnier palestinien le plus longtemps détenu

Samidoun, Réseau de Solidarité avec les Prisonniers Palestiniens, mercredi 4 janvier 2017

Le prisonnier palestinien Nael Barghouthi, 59 ans, a été emprisonné pendant 36 ans dans les prisons israéliennes, et il est le prisonnier politique palestinien le plus longtemps détenu. Aujourd’hui, sur la base de soi-disant « preuves secrètes », il est menacé de ré-imposition de sa détention à perpétuité sans inculpation, ni jugement légitime.

En même temps que plus de 1.000 compagnons prisonniers, il a été libéré en 2011 en tant que partie à l’échange de prisonniers de Wafa al-Ahrar. Alors qu’il s’était marié après sa libération et qu’il avait repris sa vie normale, en 2014, il a été emporté avec d’autres anciens lors d’une série d’arrestations. Selon l’ordonnance militaire israélienne 1651 – en violation de l’accord de libération – les prisonniers ré-arrêtés peuvent se voir ré-imposer leurs anciennes sentences par une commission militaire sur la base de preuves secrètes. L’accès à ces preuves secrètes est refusé à la fois aux prisonniers et à leurs avocats.

Signez et partagez la pétition : https://www.change.org/p/international-officials-pressure-israel-to-free-nael-barghouthi

De par ces preuves secrètes encore, l’ordre a été donné de maintenir Nael Barghouthi 30 mois en prison, une peine qui a pris fin à la mi-décembre. Il est resté en prison en raison d’une requête du procureur militaire, demandant la ré-imposition de la condamnation à perpétuité sur la base des soi-disant preuves secrètes. Barghouthi continue à se voir refuser les visites de sa femme, Iman Nafie, étant donné qu’elle est aussi une ancienne prisonnière politique des prisons israéliennes.

La prochaine audience sur son cas se tiendra le 3 janvier et son affaire se prolongera aux plus hauts niveaux. Iman Nafie s’est engagée à soumettre son affaire à toutes les juridictions pour exiger la liberté pour son mari.

L’Association Addameer de Soutien aux Prisonniers et de défense des Droits de l’Homme et Samidoun, Réseau de Solidarité avec les Prisonniers Palestiniens se joignent en cet appel urgent pour demander de faire pression sur Israël pour la libération de Nael Barghouthi, maintenu en détention en tant qu’otage politique par le gouvernement israélien.

AGISSEZ :

  • Organisez une manifestation, un rassemblement, une prise de parole ou un lâcher de drapeaux dans votre ville, votre communauté ou votre université pour demander la libération de Nael Barghouthi et de ses compagnons prisonniers palestiniens.
  • Ecrivez aux autorités israéliennes pour exiger la libération de Nael Barghouthi. Ecrivez un message, ou envoyez-le par e-mail ou par fax, aux autorités suivantes. Renseignements sur les contacts et modèle de lettre ci-après :

Renseignements sur les contacts :

Ministre de la Défense
Avigdor Liberman
Ministère de la Défense
37 Kaplan Street
Hakirya
Tel Aviv 61909, Israel
Fax : +972 73 323 3300
Email : minister@mod.gov.il
Salutation : Monsieur le Ministre

Ministère de la Justice
Ayelet Shaked
Ministère de la Justice
29 Salah al-Din Street
Jerusalem, 91010, Israel
Fax : +972 2 640 8402
Email : sar@justice.gov.il
Salutation : Monsieur le Ministre

Procureur Général
Avichai Mendelbilt
Ministère de la Justice
29 Salah al-Din Street
Jerusalem 91010, Israel
Fax : +972 2 530 3367
Email : ishkat-yoetz@justice.gov.il

Juge Militaire Avocat Général
Brigadier General Sharon Afek
Hakirya, Tel Aviv, Israel
Fax : +972 3 569 4526
Email : Mag@idf.gov.il
Salutation : Monsieur le Juge Avocat Général

Commandant des FOI – Cisjordanie
Major-General Roni Numa
GOC Central Command
Military Post 01149, Battalion 877
Israel Defense Forces, Israel
Fax : +972 2 530 5741, +972 2 530 5724
Salutation : Monsieur le Major-General Roni Numa

Ministre de la Sécurité Publique Gilad Erdan
Kiryat Hamemshala
PO Box 18182
Jerusalem 91181, Israel
Fax : +972 2 584 7872
Email : gerdan@knesset.gov.il
Salutation : Monsieur le Ministre

Modèle de lettre :

Monsieur le Ministre,

Je vous aujourd’hui pour exiger la libération immédiate du prisonnier palestinien le plus longtemps détenu, Nael Barghouthi, détenu pendant un total de 36 années dans les prisons israéliennes. Nael Barghouthi est sous la menace de ré-imposition par une commission militaire israélienne arbitraire de sa condamnation à perpétuité sur la base de soi-disant « preuves secrètes ».

Nael Barghouthi a été libéré avec plus de 1.000 prisoners dans l’échange de prisonniers de Wafa al-Ahrar de 2011. En 2014, ainsi que des dizaines de ses compagnons prisonniers libérés, Barghouthi a été ré-arrêté. Selon l’ordonnance militaire israélienne 1651 – qui contrevient aux termes de la libération des prisonniers – les prisonniers ré-arrêtés peuvent se voir réimposer leurs sentences antérieures par une commission militaire sur la base de preuves secrètes.

Barghouthi a été initialement condamné à 30 mois sur la base de preuves secrètes, cependant l’armée israélienne continue à le poursuivre et demande la ré-imposition de sa condamnation à perpétuité. Il s’est aussi vu refuser les visites familiale de sa femme sous prétexte de « sécurité » étant donné qu’elle est une ancienne prisonnière.

J’exige la libération immédiate de Nael Barghouthi et la fin de la ré-imposition des sentences antérieures des prisonniers sur la base de soi-disant renseignements secrets. Ceci est une tentative d’utiliser les anciens prisonniers palestiniens comme des otages politiques dans des échanges futurs de prisonniers et de violer l’accord d’échange lui-même. sa détention prolongée est arbitraire et injuste, et j’exige sa libération immédiate.

Salutations distinguées, (Nom et signature)

Traduit de l’anglais par Yves Jardin pour l’AFPS