Action BDS à la Roche sur yon

AFPS 85, lundi 4 avril 2016

Samedi 2 avril 2016 une quinzaine d’adhérents de l’ AFPS85 ont distribué des centaines de tracts appelant au boycott des produits israéliens, notamment issus des colonies sionistes de Cisjordanie, devant le Super U des Oudairies.

Nous avions déjà fait 4 ou 5 actions devant Carrefour.

L’action s’est déroulée le matin et l’après-midi, avec des drapeaux, la banderole AFPS et des panneaux explicatifs, notamment les 4 cartes de la colonisation. Réactions majoritairement positives des clients, mais quelques opposants résolus, favorables à Israël.

Bref, des discussions intéressantes, calmes et pédagogiques ont permis d’expliquer notre action et d’éveiller la curiosité, voire la solidarité de nombreuses personnes. Nous avions contacté le directeur du magasin par courrier (sans réponse) puis par téléphone, pendant 20 mn, pour explication de notre action.

À part une intervention qui se voulait autoritaire d’un responsable de la sécurité au début, l’information du contact obtenu avec le directeur l’a calmé. Aucun problème pour la suite de la journée. P.B.

Tract distribué :

POURQUOI, NOUS, CITOYENS, VOULONS BOYCOTTER LES PRODUITS ISRAÉLIENS ?

- Parce que beaucoup de produits, vendus dans la grande distribution en France, proviennent des colonies israéliennes - terres volées aux Palestiniens en Cisjordanie (Palestine), et que ces colonies sont illégales en Droit International.

- Parce qu’Israël refuse de se conformer à la volonté de l’Union Européenne d’identifier ces produits « coloniaux » sur leurs conditionnements.

- Parce que le gouvernement israélien mène depuis 1967 une politique d’occupation militaire, de colonisation croissante, de répression et d’humiliation des Palestiniens.

- Parce qu’Israël est le seul pays au monde qui, depuis sa création en 1948, ne respecte aucune décision internationale, émanant de l’ONU (comme le droit au retour des réfugiés), des Conventions de Genève (comme l’emprisonnement en Israël des 7000 prisonniers politiques palestiniens, le blocus de Gaza) ou de la Cour Pénale Internationale (comme l’interdiction du « mur de la honte »), .

- Parce que nous soutenons le droit, reconnu internationalement, au peuple palestinien de se défendre, par tous les moyens à sa disposition, face à l’oppression, la colonisation et l’occupation militaire.

C’est pour cela que nous demandons à la direction de ce magasin, ainsi qu’à tous les commerçants de France, de ne plus proposer à la vente les produits israéliens, tels que :

Mehadrin, Jordan River, Hadiklaim, King Salomon, Carmel, de même que les fruits et légumes étiquetés « Israël », comme les pomelos, avocats, dattes medjoul, patates douces ou herbes aromatiques…

Dans les années 70, la campagne de boycott des oranges « Outspan » d’Afrique du Sud avait grandement contribué à la chute de l’Apartheid dans ce pays et à l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela.

POUR LA JUSTICE ET LA PAIX, POUR LE RESPECT DES DROITS DE L’HOMME, SOYONS TOUJOURS PLUS NOMBREUX À BOYCOTTER LES PRODUITS ISRAÉLIENS !

[Grignotage du territoire palestinien de 1946 à nos jours -carte de l’évolution de la colonisation-]

AFPS85