13 Israéliens inculpés pour avoir célébré la mort d’une famille palestinienne

La justice israélienne a inculpé mercredi 13 juifs accusés d’incitation à la violence et au "terrorisme" pour avoir célébré la mort d’un bébé palestinien et de ses parents, tués lors d’un incendie criminel qui avait suscité l’émoi dans le monde.

7 sur 7 avec Belga, vendredi 28 octobre 2016

Les suspects, dont cinq sont mineurs, faisaient partie d’un groupe d’extrémistes de droite filmés lors d’un mariage en décembre au cours duquel ils célébraient la mort d’Ali Dawabcheh, 18 mois, brûlé vif et de ses parents Saad et Riham qui ont succombé quelques semaines plus tard.

Rappel des faits

La famille avait été surprise dans son sommeil par un incendie provoqué par des engins incendiaires lancés contre leur maison à Douma, un village dans le nord de la Cisjordanie occupée. Seul un des enfant de la famille a survécu au sinistre.

Deux jeunes Israéliens, dont un mineur, avaient déjà été inculpés le 3 janvier par la justice israélienne de meurtre et de complicité pour le crime de Douma.